Ma première 403

J’ai été chercher cette auto en 2011 au lac de la Thézauque près de Toulouse. Cette 403 camionnette de 1996 avait été modifiée avec l’installation d’une caisse artisanale en bois pour remplacer la caisse d’origine pourrie.

Au démontage, j’aurai la mauvaise surprise de voir qu’il y a plus de « choucroute » que de métal sur les planchers, les longerons, la cloison arrière de cabine.

Je vais la démonter en totalité

La sabler

Ensuite remplacement des parties trop abîmées, en commençant par longerons puis les planchers

puis les intérieurs des ailes

les semelles

la cloison de séparation de cabine

Elle sera ensuite traitée avec une peinture antirouille

puis un apprêt

et une peinture. La couleur obtenue ne correspond pas du tout au gris 403 que j’attendais.

Je me rendrai compte plus tard que je n’avais pas suffisamment mélangé mon pot, et je repeindrai donc de la bonne couleur.

La caisse sera ensuite reposée sur la mécanique qui a été révisée (embrayage, articulations élastiques, freins y compris tubulures.

Entre temps, j’ai eu l’opportunité d’acheter pour pièces une 403 benne hydraulique très corrodée, mais avec avec la partie benne en assez bon état

je vais donc récupérer le faux châssis et sa fixation, la benne l’hydraulique et les passages de roues, et reconstruire mon auto en châssis cabine.

La benne est sablée et peinte sur le dessous, puis présentée.

L’hydraulique en place

La voiture repeinte, benne en place. Il reste encore pas mal de boulot de finition.

Octobre 2021 : quelques finitions à terminer (essentiellement les joints de porte et les bas de caisse), elle est roulante avec son contrôle technique.