D4A

Ce petit camion de 1959 m’a été donné par Joël en 2013.

Je suis allé le chercher chez lui en Finistère, ainsi que de nombreuses pièces de 403 dont il devait se débarrasser.

Le moteur était déposé, et avait séjourné à même le sol en terre battue de l’appentis où était stocké le camion.

Malgré tous mes efforts (plusieurs mois dans du gazole, dégrippants divers, chauffe) et celui d’un mécanicien à qui je l’avais confié, impossible de dégripper les guides de tiges de culbuteur et de retirer l’arbre à cames.

Il faudra donc lui offrir un nouveau moteur.

En attendant, lui aussi est au chaud dans mon hangar.

Juin 2021. Je viens de récupérer un moteur sur l’épave que nous avions été chercher dans les bois avec Robert et qui squatte ma cour depuis plusieurs années.

Il n’est pas totalement bloqué, mais va subir un démontage pour une bonne révision.

J’ai démonté sans difficulté et sans casser d’écrou la pompe à eau. Le mécanisme d’embrayage était bien collé, mais a fini par venir, le volant moteur est déposé.

Reste à récupérer la boite sur l’épave, mais en attendant les 4 boulons de fixation qui vont me permettre de fixer le moteur sur un support. Je vais devoir pour les sortir démonter la cloche.

Je viens d’acheter 100 € un second moteur non bloqué mais compressions faibles provenant d’un chariot élévateur. Avec tout ça, je devrais arriver à pouvoir refaire un moteur en bon état.